Ryleigh Lightbourn

LINGUISTIQUE APPLIQUÉE

Étudiante au département de français à l’université de Victoria depuis 2013, Ryleigh Lightbourn a d’abord complété son baccalauréat avec un programme Honours en linguistique axé sur la notion des collocations, pour ensuite poursuivre une maîtrise centrée sur des sujets de linguistique appliquée. Plus précisément, elle s’intéresse au domaine de l’apprentissage des langues médiatisé par les technologies (ALMT), avec un regard particulier sur l’usage de Twitter. En s’appuyant notamment sur une approche sociocritique du numérique en éducation, elle examine le rapport au numérique des apprenants de langue et les facteurs pouvant influencer leur expérience d’apprentissage durant une activité sur Twitter.